Langue du site

Le pansement connecté qui détecte les infections

Le pansement connecté qui détecte les infections

SPINALI DESIGN LANCE LE PANSEMENT CONNECTE QUI DETECTE LES INFECTIONS

Présenté lors du quatrième défilé technologique de SPINALI DESIGN au BIOCLUSTER des HARAS à STRASBOURG et fruit d’un partenariat avec l'INSERM de Strasbourg (Institut national de la santé et de la recherche médicale, Unité Biomatériaux et bioingénierie): le pansement connecté qui détecte les infections est une véritable avancée dans le domaine du DATATEXTILE.

 

L'origine du projet ?

Cette innovation se présente sous la forme du mise en relation de connaissances et compétences.
L'entreprise SPINALI DESIGN, spécialiste du DATATEXTILE depuis le lancement du Neviano, le premier maillot de bain connecté au monde en 2015 à Mulhouse, possède de véritables compétences dans le domaine du textile connecté  (Robe connectée, Jeans Vibrant).
La rencontre avec les équipes de l'INSERM de Strasbourg a permis de percevoir l'intérêt du développement d'un pansement connecté qui détecte les infections.
Pourquoi STRASBOURG ?
Strasbourg a ainsi été pionnier pour établir un lien entre les système neuroendocrine et immunitaire. Pour démarrer cet axe de recherche nous avons bénéficié du soutien du laboratoire du Pr Jules Hoffman (prix Nobel).
Plus récemment c'est dans l'unité Inserm 1121, intitulée Biomatériaux et Bioingénierie basée à Strasbourg que les développements relatifs à l'intégration de cet agent dans les matériaux ont été réalisés. Il s'agit principalement de l'intégration de cet agent dans des hydrogels, des films multi-couches, des films de gélatine ou du titane poreux. Ces réalisations ont été rendues possibles par la forte interaction entre les biologistes, les chimistes, les biophysiciens et les cliniciens du laboratoire strasbourgeois.

Intérêt du pansement connecté ?

Assurer une surveillance continue de la cicatrisation de la plaie afin  d’avertir le personnel soignant ou le patient du début de l’infection pour obtenir un meilleur taux de guérison.
Egalement on peut espérer diminuer d’un facteur 2 les soins associés au changement des pansements de façon préventive (changement moins fréquent donc moins de besoins en personnel hospitalier ou de visite de personnels infirmier à domicile, économies de dépenses santé).
Les applications sont nombreuses telles que :
-  le soin des plaies chroniques (patients diabétiques, immunodéprimés ou qui suivent une chimiothérapie)
- Le suivi des plaies dans un contexte de crises : armée, catastrophes naturelles…
- La prévention

Rôle des agents anti-antimicrobiens ?

Suite à l’utilisation abusive d’antibiotiques, de nombreuses bactéries sont devenus multirésistants aux antibiotiques conventionnels. Dans ce contexte, avec la forte augmentation des infections nosocomiales il devient urgent de trouver des alternatives aux traitements antibiotiques.
Les agents antimicrobiens peuvent être une solution. Ils tuent rapidement un grand nombre de pathogènes et sont non toxiques.
Depuis les années 2000, l'INSERM a étudié les propriétés antimicrobiennes de ces agents naturels qui assurent des défenses innées contre les pathogènes. En plus de leur action directe sur les microorganismes, ces agents sont capables de stimuler le système immunitaire et d’aider la cicatrisation. Plus récemment, ils ont été modifiés chimiquement pour gagner en efficacité et intégrer des matériaux pour leur conférer des propriétés antimicrobiennes à des implants.
Tous ces travaux ont été réalisés à l’unité Inserm 1121 « Biomatériaux et Bioingénierie / Université de Strasbourg et ces recherches ont produit de nombreuses publications et brevets.

Textile antimicrobien et DATATEXTILE ?

Les textiles antimicrobiens existent déjà sous différentes formes.
Dans le cas présent il s’agit d’une application innovante : le pansement contient un agent qui, uniquement en présence de bactéries pathogènes, va émettre un signal lumineux infime. Ce signal est détecté par un capteur pour être transmis à la personne concernée (personnel soignant ou patient). Le début de l’infection sera ainsi repéré pour optimaliser une meilleure prise en charge.
De plus, la solution consiste à combiner cela à un agent antimicrobien ancré sur le textile qui sera libéré par le pathogène lui-même (système de « self-killing ») et provoquera sa mort. On peut appeler cela un système de « self-killing ».

Coût du pansement ?

Concernant le principe actif,  la recherche sur les agents antimicrobiens permet d’obtenir des molécules modifiées à faibles coûts. Les prix de synthèse de ces agents ont fortement chuté ces dernières années.
Ce pansement devrait être d'un tarif unitaire de l'ordre de 20 à 30€.
Ces prix vont encore fortement chuter dans les prochaines années en lien avec la production à plus grand échelle de l'électronique.

Spécificité du pansement ?

La mise au point du pansement sera réalisée sur un nombre limité de pathogènes, mais de grand intérêt ;
Ces premières études pourront être généralisées à d’autres souches ;

Conditions d'utilisation ?

Ces pansements devront être stockés et utilisés de manière stérile.

Mode de fonctionnement ?

Le pansement contient une électronique qu'il convient d'activer par un bouton poussoir juste avant l'application sur la plaie.
Ce pansement se connecte alors à l'application smartphone associée pour échanger des données.
Cette application smartphone peut être en mesure de communiquer les informations avec le corps médical si une évolution défavorable de l'infection est constatée.
La pansement connecté devra être utilisé prioritairement durant la phase critique de la plaie.

Mise sur le marché ?

Le pansement connecté dans sa dimension prévention pourra être mis sur le marché dès fin 2019.
Dans sa dimension médicale et curative, les délais seront plus longs et dépendront des tests médicaux complémentaires.
Les produits équivalents?
Il n'existe pas à ce jour de pansement intelligent connecté sur le marché alliant prévention, détection et traitement.
En juillet 2018, des chercheurs du Massachusetts ont communiqué sur un projet de pansement qui soignera les plaies chroniques.
Le pansement connecté qui détecte les infections proposé par SPINALI DESIGN, repose sur une technologie différente grâce au savoir aux expertises du laboratoire INSERM.
La dimension digitale par le lien entre numérique, usage et traitement est aussi plus forte.
La mise au point de ce produit va permettre  de gagner de nombreuses heures dans la détection des infection : or il est démontré que la précocité de mise en route du  traitement anti-infectieux est crucial pour éviter la généralisation d’une infection et donc la morbidité et la mortalité liées à l’infection.

L'évolution des comportements?

Nous sommes dans le cadre d'objet communiquant en lien avec la santé et le bien être. C'est un cadre de développement extrêmement favorable car en lien avec des changements technologiques essentiellement liés à la miniaturisation des capteurs ainsi qu'en lien avec  le BIG DATA et l'intelligence artificielle.
Dans la thématique controversée "de vie éternelle" par l'intermédiaire des nouvelles technologies, ce projet entre dans le cadre de méthode nouvelle de prévention.
Il a aussi une incidence sur la relation entre une personne et son médecin.
Nous sommes au début de changements plus profonds portés par la révolution numérique en cours.

 

 


CONTACT PRESSE : – contact@spinali-design.fr – 03.89.33.00.08


‹ Retour à toutes les actualités

Achetez en confiance avec Spinali Design

Livraison
dans toute l'Europe

Paiement 100% sécurisé

CB, Visa, Mastercard, American Express, Paypal

Service après-vente

Satisfait ou remboursé
Remboursement rapide

Restez informé

Suivez-nous sur les réseaux sociaux