Vêtements connectés pour faciliter le quotidien

Vêtements connectés pour faciliter le quotidien

Vêtements connectés Made In France

Après le maillot de bain équipé de capteurs UV, qui indique quand remettre de la crème solaire, voici le jean qui filtre les e-mails et donne les itinéraires. Créée en février 2015 par Marie Spinali, la start-up mulhousienne Spinali Design a choisi New York, la « patrie du jean », pour présenter le 19 septembre dernier ses shorts, jupes et jeans connectés, après six mois de développement. Equipés de puces latérales cousues dans le textile et connectées par Bluetooth à son smartphone, ces vêtements intelligents ont été pensés pour « mettre une couche technologique entre l'humain et la vie connectée », explique la chef d'entreprise, qui, ambition numérique oblige, ne s'adresse non pas à des clients mais à des utilisateurs. La fonction vibration permet de s'orienter vers la droite ou vers la gauche.

Point de départ du projet, la fonction « essentiel » consiste en un paramétrage de sa messagerie par un système de mots-clefs à définir : pas la peine de consulter son smartphone en permanence, le jean vibre uniquement lorsque c'est important.

Géolocalisation et fonction « ping »

Pensés à Mulhouse et fabriqués en France dans trois usines textiles de l'Ouest et de la région parisienne, cette gamme propose également une fonction de géolocalisation qui permet de « se laisser guider par son jean » grâce aux vibrations des puces et à une fonction « ping » pour « s'interpeller à distance », précise Romain Spinali, responsable innovation. Cette fonction doit permettre d'interagir avec son entourage par une vibration personnalisée en durée, en fréquence et en intensité. « Utile, lorsqu'on veut attirer l'attention d'une personne en toute discrétion, pour des usages nouveaux en open space ou pour les étudiants, par exemple », ajoute la start-up. D'autres fonctionnalités restent encore à inventer afin que l'«  expérience utilisateur soit la plus agréable possible ». Compris entre 129 et 159 euros, ces vêtements connectés sont déjà en précommande sur le site de Spinali Design pour des premières livraisons à partir du 9 décembre. L'entreprise, qui compte une quinzaine de salariés, table sur une première production de 10.000 pièces. « La meilleure des protections, c'est celle de la vitesse », résume Romain Spinali, pour lequel « tout est à inventer dans le domaine du vêtement connecté ».

Hélène David, Les Echos
Correspondante à Strasbourg





‹ Retour à toutes les actualités

Achetez en confiance avec Spinali Design

Livraison
dans toute l'Europe

Paiement 100% sécurisé

CB, Visa, Mastercard, American Express, Paypal

Service après-vente

Satisfait ou remboursé
Remboursement rapide

Restez informé

Suivez-nous sur les réseaux sociaux